Les entreprises
et la santé au travail

Vous êtes ici :

Quand doit-on adhérer à un service santé au travail ?

L’adhésion à un service de santé au travail est une obligation faite à tout employeur dès l’embauche du premier salarié quelles que soient la nature et la durée du contrat de travail. L’employeur adhère à un seul service de santé au travail (SST) pour un établissement donné.

Obligations de l’employeur

Selon le Code du travail, l’employeur doit assurer la santé physique et mentale de ses salariés, ainsi que leur sécurité au travail, en organisant la prévention dans toutes les fonctions et niveaux de son entreprise. Cela implique concrètement de :

  • Evaluer les risques professionnels encourus par les salariés sur leur poste de travail en réalisant le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP).
  • S’assurer du suivi individuel de l’état de santé des salariés en fonction des risques auxquels ils sont exposés.
  • Mettre en œuvre les actions de prévention et de protection adaptées.
  • Respecter les dispositions légales et réglementaires pour lesquelles il y a obligation de sécurité, de moyens et de résultat.
  • Informer et former les salariés sur leurs risques professionnels.

Les principes généraux de prévention (article L4121-2 du Code du travail) le guident dans son action de prévention.

Obligations de l'employeur

Santé au travail

9 principes géneraux
de prévention
des risques
Eviter les
risques
Evaluer les
risques non
évitables
Combattre les
risques à la
source
Adapter le travail
à l’homme
Tenir compte
de l’évolution
des techniques
Substituer ce qui
est dangereux
par ce qui ne
l’est pas ou
moins
Planifier la
prévention
La protection
collective prime
sur l’individuelle
Donner des
instructions
appropriées
au travailleur
Droits et devoirs des salariés

Droits et devoirs des salariés

Dans le cadre de son activité professionnelle, un salarié doit prendre soin de sa santé, de sa sécurité, ainsi que de celles des personnes qui peuvent être impactées par son activité (collègues, clients, etc.).

Il a pour obligation d’être prudent, ne pas se mettre en danger et de respecter les consignes et instructions données par son employeur. Tout salarié a pour obligation d’alerter son employeur dès lors qu’une situation présente un danger grave et imminent.

Concernant la visite médicale, tout salarié a l’obligation de s’y rendre. L’absence ou le refus répété peut constituer une cause sérieuse de licenciement.

Les bénéfices de la prévention en entreprise

La prévention contribue à l’amélioration du fonctionnement de l’entreprise tout au long de son activité. Sur le plan humain. Elle fidélise les collaborateurs, diminue l’absentéisme et le turn-over et responsabilise le salarié. Mais la prévention a également un impact sur le plan économique, elle permet de diminuer les coûts des accidents de travail, améliorer l’image auprès des clients et de la société (démarche RSE), augmenter la productivité, préserver des installations (diminuer les coûts d’investissements).

Enfin, toute démarche de prévention associe largement les salariés et leurs représentants et contribue au dialogue social au sein de l’entreprise.